La Galerie Forêt Verte présente

Pascale MONTANDON – JODOROWSKY
DENSITÉ

Vernissage : jeudi 22 janvier 2015, 18h – 21h30

Exposition du 22 janvier au 21 février 2015
Ouvert du mardi au samedi de 14h30 à 19h00

Composant des structures où chaque ligne est un abîme et chaque nuance une envolée miraculeuse, la conscience diurne de Pascale Montandon-Jodorowsky se fond dans l’ombre, tandis que par des signes de feu invisible son murmure de lac sans rive se grave au centre de notre être.
Intrépide exploratrice, sévère, incorruptible, Pascale Montandon-Jodorowsky, s’aventure dans le monde ténébreux, repoussant la tentation des formes pour façonner des natures qui ne sont qu’esprit pur. Elle nous impulse de la racine et nous précipite au coeur sublime du cosmos, là où désir et souffrance ont disparu, là où l’amour vibre tel un chœur d’anges en extase.
Ses tableaux sont un portrait de l’âme et cette âme qu’elle offre à nos yeux fascinés, nous révèle la divine perfection de ce qui est éternel.

Alejandro Jodorowsky  Le Chant de l’invisible (trad. Brontis Jodorowsky)
extrait du prologue de La Realidad de mi danza, de Pascale Montandon – Jodorowsky, éditions Baobab